Le conseil départemental des jeunes du Nord… Et après ?


Quand as-tu été élu au Cdj et pour quel canton ? J’ai été élu en 2010, en classe de quatrième, pour le canton de Saint Amand Rive Droite. J’étais au collège Germinal de Raismes.

Qu’est-ce qui a motivé ta candidature ? Le fait de voir qu’on pouvait, en tant que jeune, avoir une place importante dans notre département. Car il faut penser au futur. On dit que les jeunes sont l’avenir de notre société, donc on est l’avenir. Au départ, j’étais pas très partant, je me suis demandé ce que pouvait être ce Cdj. Et puis en quatrième, on se dit « oh, moi j’ai d’autres choses à penser, j’ai pas envie de m’engager dans un truc ! Je vais en cours c’est déjà pas mal ! … ». C’est une réaction complètement normale. C’est vrai, en quatrième on est souvent timide et on n’a pas envie d’être embêté. Mais au bout du compte, je me suis lancé, histoire de voir. Et tu te dis que tu viens de t’embarquer dans une des missions impossibles de James Bond ! Tu stresses… Mais tu ne refuses pas, tout simplement parce que tu es toujours jeune et que t’aimes l’aventure. Donc tu finis par lire la fameuse pochette de ta CPE et tu te dis : « Hé mais en vrai, ça a l’air pas mal ! ».

Première réunion, tu ne connais personne, tu observes, tu écoutes et au bout d’un moment, tu vois que ça va être excellent. Tu vas pouvoir proposer plein de projets, avoir enfin ton mot à dire et surtout être écouté !

 Qu’est-ce qui t’a marqué dans cette aventure ? Et qu’est-ce que tu en retiens? Au fil des deux ans de mandat, tu fais énormément de choses : tu te fais des amis, tu sais qu’à chaque réunion, t’oublies tes soucis et tu passes de superbes moments où tu apprends à écouter, à prendre la parole et à faire des projets ensemble. Tu vois les projets mis en commun grandir et devenir de plus en plus importants. Et puis tu es soutenu, ce qui, pour moi est essentiel ! Je remercie d’ailleurs toute l’équipe du Cdj pour avoir été là ! Car c’est grâce à eux que tout ça se fait et continue depuis maintenant vingt-quatre ans. Un grand merci à vous tous !

Le Cdj tu ne l’oublies pas, ça reste gravé dans ta mémoire éternellement : c’est une expérience extraordinaire qui te change entièrement et qui, pour moi, est la meilleure chose qui peut nous arriver quand on est au collège car ça t’aide vraiment à devenir adulte et à trouver ta voie.

Quelles sont les études que tu mènes aujourd’hui ? Y a-t-il un lien avec ton expérience au Cdj ? Aujourd’hui j’ai quitté la région, je suis en BAC PRO Photographie au Lycée Victor Laloux à Tours (Indre et Loire). J’ai quitté le Nord en 2012 à l’âge de quinze ans, seul… J’ai décidé seul d’aller en internat et de gérer ma vie. Ce qui est une énorme décision à prendre pour quelqu’un de quinze ans et vraiment, si j’ai réussi à prendre cette initiative c’est bien grâce à toute l’expérience que m’a apporté le Cdj. Parce que sans ça, j’aurais été traumatisé à l’idée de quitter ma famille et de me retrouver à cinq-cent kilomètres de chez moi sans connaissance proche. Mais maintenant, j’y suis bien et j’ai même mon propre appartement que j’ai eu à 16 ans quand je suis passé en première. Qui sait, peut être qu’en terminale, j’aurais une maison ! Non sérieusement le Cdj m’a permis de gagner de la confiance en moi et de savoir prendre des décisions dans ma vie.

Quelques années plus tard, comment regardes-tu le Cdj ? Je le regarde comme une chance unique, une chance de changer le cours de sa vie, de nous amener à grandir le tout sans douter une seule seconde !

Voudrais-tu ajouter un commentaire ? Sautez sur l’occasion si vous l’avez car elle ne se représentera pas ! N’oubliez pas : vous êtes l’avenir !

Contact : Nahéma Bihat, coordinatrice du CDJ

#anciensconseillers

1 vue

À PROPOS

RECHERCHER

SUIVEZ-NOUS

Conception Maël Bourguignon

Mentions légales © 2019 Anacej