“Montrer aux jeunes que l’on peut faire des choses énormes”


Pourquoi avez-vous souhaité monter un projet de solidarité internationale ?

Dans le cadre de mon Bac ST2S, j’avais un projet à mener. Comme j’étais sensible aux problèmes d’eau , j’ai eu l’idée de construire un puits. En parallèle, au conseil, nous avions comme projet d’organiser des séances de cinéma en plein air qui avaient un coût de 2500 euros. Pour la même somme, nous nous sommes dit que nous pourrions toucher plus de personnes avec un grand impact. J’ai donc proposé que l’on construise un puits et le choix s’est porté sur Nabadji Sivol.

Tous les membres du Conseil des jeunes ont approuvé ce projet. Il correspond aux attentes des habitants de Nabadji Sivol. En effet, lors de rencontres que nous avons eu avec le Maire de cette ville, il nous a fait part du témoignages d’habitantes qui faisait de nombreux kilomètres pour aller chercher de l’eau tous les jours.

Quel message souhaitez-vous transmettre aux jeunes qui souhaiteraient s’engager dans la solidarité internationale ?

C’est important d’aller voir ailleurs quand on est jeune pour se rendre compte de la diversité des situations. Même si on est jeune, notre voix compte autant. L’animateur du conseil des jeunes me soutient aussi dans ce projet et c’est super important ! Avec ce projet, je veux montrer que l’on peut faire des choses énormes.

Propos recueillis par LB

#Solidaritéinternationale

1 vue

À PROPOS

RECHERCHER

SUIVEZ-NOUS

Conception Maël Bourguignon

Mentions légales © 2019 Anacej