“Ne pas s’arrêter au 20 novembre”, Les mois des droits de l’Enfant avec le C

La Ville d’Arras, met en place, d’octobre à décembre 2015, “Les mois des droits de l’Enfant”. Nous avons posé trois questions à Arnaud Riquier, Responsable du service Citoyenneté et Animations Familles de la ville, afin de saisir les enjeux et le rôle du Conseil des Jeunes Arrageois dans la mise en place de cet évènement.

Pouvez-vous nous expliquer cette initiative et ses objectifs ?


Comment les jeunes du conseil ont été associés au projet ?

Les mois des droits de l’enfant sont à l’initiative du CdJ, en lien avec le service Citoyenneté. Pour développer au mieux une programmation riche et variée, il était important que le CdJ soit accompagné de partenaires et d’acteurs qui vouent et développent des actions à destination des enfants.

Concrètement, que développe le CdJ concernant la thématique des Droits de l’enfant ?

Le CdJ développe par exemple “Les trois jours de sports et de solidarité”. 400 kilogrammes de denrées alimentaires ont été récupérées pour ce challenge avec 750 enfants présents sur les deux tournois.

Il est aussi à l’initiative de l’action “L’enfant et le jeu”, avec le concours national de coloriage de l’UNICEF et les ateliers artistiques avec les enfants.

Les jeunes du CdJ se sont aussi mobilisés dans l’organisation d’un ciné débat mobile, autour d’un film d’animation qui aborde la question des discriminations, ‘‘Le tableau’‘.

Ils seront aussi fortement mobilisés, le 19 décembre prochain, pour l’inauguration de la Maison de l’Initiative et de la Citoyenneté Arrageoise (MICA)…

Par ailleurs, le conseil des jeunes a travaillé, avec la direction de la communication, pour la création de A à Z de l’ensemble de la plaquette. Mais son rôle ne s’arrête pas à la conception mais aussi à la diffusion vers les écoles maternelles, élémentaires, les collèges et lycées.

#citoyenneté #droitsdelEnfants

0 vue

À PROPOS

RECHERCHER

SUIVEZ-NOUS

Conception Maël Bourguignon

Mentions légales © 2019 Anacej