Prix Anacej des Jeunes Citoyens 2015 : Face au harcèlement et aux discriminations, les jeunes contre

En attendant la remise des Prix Anacej des jeunes citoyens 2015, nous vous présentons dans une série d’articles, les différents projets candidats de cette 5ème édition…

Mettre fin au harcèlement et aux discriminations, c’est la mission que de nombreux conseils de jeunes se sont donnés lors de l’édition 2015 des Prix Anacej des Jeunes Citoyens ! De Strasbourg à Saint André, en passant par Pau, les jeunes conseillers de France se mobilisent pour rompre le silence d’un mal bien trop ancré dans leur quotidien.


A collectivité différente, moyen d’expression différent. En effet, c’est sous la forme d’un livre défendant le droit à la protection face au harcèlement que le Conseil des jeunes de Strasbourg (67) a décidé de traiter ce sujet. Afin de mobiliser une fois encore un maximum de personnes, le conseil a donné l’opportunité aux jeunes de l’Eurométrople de s’exprimer sous la forme de textes (poèmes, témoignages…) qu’ils ont ensuite valorisés dans un livre, très largement diffusé à tous les collégiens de Strasbourg.

A Saint André, c’est par le graff que l’on dit stop au harcèlement !

Le Conseil des Jeunes de Saint André (59) a tenté une approche bien différente mais tout autant artistique. C’est par le graff qu’ils se sont attaqués au harcèlement. Un concours de graff a donc été organisé dans les collèges, ouvert à tous les jeunes de la Ville, afin de permettre la mobilisation d’un maximum de personnes. Les graffs réalisés sont aujourd’hui exposés dans différents lieux et utilisés comme supports de débat sur ce sujet.

Les mots discriminants, l’angle d’attaque des adolescents de Créteil !

Sensibiliser les jeunes contre l’utilisation courante de certains mots discriminatoires, c’est la mission que se sont lancés les jeunes du Conseil des Adolescents de Créteil (94). Ils ont réalisé pour cela trois courts métrages, diffusés sur la pause méridienne dans les collèges cristoliens auprès d’élèves volontaires scolarisés en classe de 4ème, permettant ainsi la mise en place de débats. Ce support a été transmis à plusieurs partenaires (collèges, service jeunesse, centres sociaux) avec un livret conçu pour l’occasion et constitue aujourd’hui un outil facilement réutilisable pour chaque intervention sur ce sujet.

« T’es pas le Roi, fais pas ta Loi ! »

C’est au travers de la diffusion d’un clip que le Conseil Départemental les Jeunes du Tarn (81) a décidé d’agir. Conscients des situations quotidiennes de violence entre élèves (insultes, moqueries, bousculades, coups…) ils ont souhaité sensibiliser les plus jeunes, mais aussi les adultes (enseignants, parents), qui souvent n’étant ni témoin ni mis courant ne peuvent agir contre ses situations. Présent sur Youtube et Dailymotion, le clip « T’es pas le roi, fais pas ta loi ! » compte déjà plus de 2 000 vues. Il a été adressé sous format DVD aux différents établissements scolaires du Département, permettant ainsi la mise en place de temps d’échanges.

Dans le Pas-de-Calais, on affiche sa solidarité !

Face aux discriminations et au harcèlement que subissent parfois les collégiens, le Conseil Départemental des Collégiens du Pas-de-Calais (62) a réalisé une campagne d’affiches sur lesquelles figurent des solutions. Et c’est donc sous un regard nouveau que se base cette campagne, elle ne repose ni sur l’agresseur ni sur la victime, mais plutôt sur le spectateur… L’objectif final de cet outil créateur de débats étant très simple : à terme les discriminations et le harcèlement doivent cesser. La campagne d’affiches a donc été très largement mise en valeur dans les Maisons Départementales de la Solidarité sur chacun des 9 territoires du département, mais aussi dans l’ensemble des établissements. Et vous, si vous étiez face à cette situation, que feriez vous ?…


Les jeunes conseillers de Pau, les mains à la pâte ! ©Ville de Pau


Les mots, l’arme secrète de Pau contre le harcèlement !

C’est au travers d’un court métrage, que le Conseil Local des Jeunes de Pau (64) a décidé de s’attaquer au harcèlement. Ce dernier s’appuie sur le vécu des conseillers de façon à sortir des clichés. Véritable support pédagogique, la réalisation d’un livret d’accompagnement, créateur de débat, est d‘ailleurs envisagée afin de le compléter. Présenté au concours de l’Éducation Nationale « Mobilisons nous contre le harcèlement », le court-métrage a été salué par le Jury.

Parmi tous ces projets de qualité, à la fois similaires sur le fond et pourtant bien différents sur la forme, lesquels auront le(s) plus touché le Jury ? Réponse le 3 Juin prochain…

Pour en savoir plus sur les prix, n’hésitez pas à contacter Simon Berger par mail ou par téléphone au 01.56.35.05.32

#discriminations #harcélement #PrixAnacejdesjeunescitoyens

0 vue

À PROPOS

RECHERCHER

SUIVEZ-NOUS

Conception Maël Bourguignon

Mentions légales © 2019 Anacej