Un voyage au Maroc sous le signe de l’échange

Du 23 au 30 avril derniers, les membres de la junior asso ” Projet Solidarité des Jeunes de Saint-Cloud à R’bat”, composée de membres du conseil des jeunes, ainsi que de jeunes de cette ville, se sont rendu à R’bat, situé dans le  Haut-Atlas du Maroc pour un voyage solidaire.

“A l’origine, les membres de la commission “Solidarité, Europe, Échanges internationaux” ont souhaité réaliser un projet différent des précédents échanges avec des villes européennes en menant un projet solidaire explique Mustapha Khairani, Responsable du service jeunesse de la Ville de Saint-Cloud. Grâce à l’association Grandir Aventures, ils ont été mis en lien avec l’association Tawiya qui oeuvre au développement de ce village en menant des actions dans le domaine éducatif et du développement local.


“C’était un séjour qui a été marqué par plusieurs temps forts”, précise Mustapha Khairani “du concret avec la construction d’une casbah (maison traditionnelle) et de nombreux échanges avec les habitants autour de la cuisine, de la culture et des jeux”. Les jeunes de Saint-Cloud ont initié leurs homologues de R’bat au rugby. En clôture du séjour, un match a été organisé entre les filles et les garçons ! “Au-delà des actions menées, c’est bien la qualité de la relation, de l’accueil et des nombreuses attentions qui ont profondément touché et marqué les jeunes”. Des éléments qui ont donné envie de poursuivre un partenariat avec l’association Tawiya.

Rencontre avec le conseil des jeunes de la province de Marrakech

Une dimension citoyenne a également été au rendez-vous car les jeunes du conseil des jeunes de Saint-Cloud ont rencontré des membres du conseil des jeunes de la province de Marrakech. Cette rencontre a été rendue possible grâce à un partenariat entre l’Anacej et Solidarité Laïque. Malgré la différence d’âge, les jeunes ont échangé sur leur engagement, sur les différences entre un conseil de jeunes en France et un conseil de jeunes au Maroc. “Les jeunes de Saint-Cloud ont exprimé un grand respect auprès des jeunes marocains. Ils ont envie de poursuivre ces premiers échanges pour leur permettre d’aller au bout de leurs idées”, conclue Mustapha Khairani.

LB

#citoyenneté #international #rencontresinterculturelles

2 vues

À PROPOS

RECHERCHER

SUIVEZ-NOUS

Conception Maël Bourguignon

Mentions légales © 2019 Anacej