L’ANACEJ, ENGAGÉE POUR LES DROITS DE L’ENFANT

Depuis sa création, l’Anacej agit quotidiennement auprès de son réseau et des pouvoirs publics pour défendre et promouvoir les Droits de l’enfant en France et particulièrement le Droit à la participation et à la libre expression.


Pour cela, l’association est engagée au sein de différents collectifs et instances

Lancé en 2013, à l’initiative de DEI-France et co-coordonné depuis avec Solidarité Laïque et l’Anacej, le projet AEDE, Agir ensemble pour les droits de l’enfant, rassemble une cinquantaine d’organisations (associations, collectifs et syndicats) actives dans tous les domaines de l’enfance en France : santé, éducation, justice, accompagnement des parents…

Ces structures ont su dépasser leurs cultures propres d’organisation et leurs « territoires » d’action spécifiques pour penser et rédiger collectivement un rapport alternatif destiné au Comité des droits de l’enfant des Nations Unies en vue du prochain contrôle de l’application par la France de la Convention internationale des droits de l’enfant.

La mission première de ce collectif est de répondre aux exigences de l’ONU en proposant un rapport complet et de qualité sur l’état des droits de l’enfant en France. Le rapport n’est pas un simple catalogue d’observations mais suggère des préconisations pour chaque thématique et enjeu afin d’aider l’ONU à avoir une meilleure compréhension de la situation dans notre pays et donner de vraies perspectives d’amélioration.

 

Le collectif AEDE a fait le choix de travailler avec les enfants et les jeunes et d’intégrer leur parole dans le corps du rapport afin qu’ils prennent toute la place que leur réserve la Convention. AEDE souhaite que ce rapport permette de promouvoir les droits des enfants et leur respect effectif en France pour tous les enfants sans exception.

L’Anacej coordonne le Collectif Agir Ensemble pour les Droits de l’Enfant

le-reseau-denfants-et-de-jeunes-daede-pa
 

Aujourd’hui l’audition de la France est passé mais AEDE poursuit néanmoins ses actions pour et avec les enfants, que ce soit à travers une démarche de plaidoyer et de dialogue avec les pouvoirs public ou par l’organisation de rencontres de réflexion entre membres ou avec les enfants et les jeunes.

L'écriture du prochain rapport alternatif est d'ailleurs en cours au sein du collectif, avec pour ce nouvel exercice, la création d'un Comité des Enfants, garant du respect de la parole des plus jeunes.

De plus, le Collectif AEDE, avec l'Anacej et les Scouts et Guides de France, anime depuis 2016 le Collège des enfants et adolescents du Haut Conseil à la Famille à l'Enfance et à l'Âge

La Dynamique, pour enfin passer de la Convention aux Actes !

À l’occasion des 30 ans de l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant par les Nations unies, plus de trente associations, ONG et collectifs, dont l'Anacej et le collectif Agir Ensemble pour les Droits de l’Enfant, se sont regroupés pour parler d’une seule voix au sein d’une Dynamique intitulée « De la Convention aux Actes ».

Les membres de la Dynamique ont rédigé 12 actes qui sont autant de propositions fortes adressées aux décideurs publics en vue de mieux faire appliquer la CIDE. Chaque acte est décliné en plusieurs recommandations qui concernent les enfants en France mais aussi dans le monde.

 

Ils sont regroupés en 8 grands thèmes : éducation, environnement, justice, gouvernance, participation, précarité, protection et santé. Pour chacun de ces thèmes, des propositions concrètes concernant à la fois l’action de la France sur son territoire et à l’international sont émises.

 

Ces actes ont l’ambition d’infléchir la politique nationale de la France et son action de coopération internationale afin de passer enfin de la Convention aux actes !

 
couv_livret_droits_enfants.jpg

Le livret « Tous les enfants ont des droits »

 

Soucieuse de proposer au plus large public des outils et ressources pour mieux faire connaître les Droits de l’enfant, la Dynamique a noué un partenariat avec les éditions Bayard afin de réaliser le livret « Tous les enfants ont des droits ».

Ce ludique petit livret, vise à présenter la CIDE et les droits qu'elle octroi. Il éclaire également, sur la difficile application de ces droits.

 

En effet, bien que la CIDE fête ses 30 ans, les droits les plus fondamentaux des enfants ne sont pas toujours respectés, aussi bien en France que dans le reste du monde. Le livret transpose cela à travers divers scénarios d'enfants et jeunes aux belles illustrations.

La grande soirée engagée

Le 20 novembre, La Dynamique de la Convention aux Actes, présentera aux pouvoirs publics ses douze « actes » visant à mieux garantir les droits de l’enfant à l'occasion d'une soirée festive et engagée !

 

Plus de 700 personnes sont attendues à l’occasion de cet événement : enfants, jeunes, acteurs majeurs de la protection de l’enfance, personnalités politiques (Ministres, Secrétaires d’Etat, Parlementaires…).

soiree-dynamique.jpg

Aux côtés du Défenseur des Droits pour donner la parole aux enfants

L’Anacej, tout comme le Collectif AEDE, s’implique auprès de la Défenseure des Enfants, Geneviève Avenard, à travers sa participation à la consultation « J’ai des droits, entends-moi ».

Cette consultation nationale du Défenseur des droits auprès des moins de 18 ans est menée en partenariat avec près de 50 associations et structures luttant pour le respect des droits de l’enfant en France.


Elle a permis à 2200 enfants de faire entendre leur opinion sur la réalisation de leurs droits, afin de contribuer à l’amélioration de leur effectivité.

Pour mener à bien ce projet de consultation nationale des enfants, la Défenseure des enfants s’est appuyée sur l’expertise d’un Comité de Consultation Jeunes réunissant 10 jeunes issus de différentes structures, tous engagés depuis leur plus jeune âge pour la participation des enfants ou pour les droits de l’enfant.

4 de ces 10 jeunes sont issus du Comité jeunes de l’Anacej, Elsa de Palaiseau, Léanna de Gravelines et vice-présidente de l’Anacej, Théo de Carquefou et Nathanaël de l’Allier.

 

En plus de la participation du Comité jeunes au Comité de Consultation Jeunes, l’Anacej a animé différents ateliers de recueil de la parole des enfants sur les thématiques du droit à la participation ou encore de celui à la protection contre toutes les formes de violences auprès de différents conseils adhérents.

 

Le 20 novembre, à l’Unesco, Madelon du Comité jeunes de l’Anacej, présentera le fruit de la réflexion du réseau de l’Anacej aux décideurs publics présents.

 

 

 

À PROPOS

RECHERCHER

SUIVEZ-NOUS

Conception Maël Bourguignon

Mentions légales © 2019 Anacej