top of page

* PLF 2020 : Le programme 163 « Jeunesse et vie associative » en hausse

Mise à jour le 21 octobre 2019

C'EST QUOI ?

Le programme 163 « Jeunesse et vie associative » de la mission « Sport, jeunesse et vie associative » devrait être doté de 664 M€ en 2020, soit une hausse de 52 millions d'euros par rapport à 2019. Les crédits sont répartis comme suit : 54 millions d'euros pour l’action 1 « Développement de la vie associative » (+ 9 millions d'euros par rapport à 2019), 72 millions d'euros pour l’action 2 « Actions en faveur de la jeunesse et de l’éducation populaire » (stables par rapport à 2019), 508 millions d'euros pour l’action 4 « le Développement du Service civique » (77% du total, hausse de 13 millions d'euros) et 30 millions d'euros pour l’action 6 « Service National Universel » (qui n’avait pas de ligne budgétaire dédiée en 2019). La hausse des crédits alloués au Service Civique permettra l’engagement de 145 000 jeunes avec l’objectif de toucher 150 000 à terme. Les crédits de 30 millions pour le SNU permettront l’accueil de 20 000 jeunes volontaires au lieu des 2 000 cette année.


Les crédits (53 944 402 €) inscrits à l’action 1 financent six dispositifs visant à promouvoir et développer la vie associative. On notera que le fonds de développement de la vie associative (FDVA) est doté de 33 millions d'euros) et le compte d’engagement citoyen (CEC) porté à 11,5 millions d'euros. Quant aux crédits de  71 610 327 € inscrits à l’action 2, ils  financent six dispositifs en faveur de la jeunesse et de l’éducation populaire. On y trouve notamment les aides Fonjep à l’emploi (35 millions d'euros, en hausse de 3,4 millions d'euros pour permettre la création de quelque 500 postes supplémentaires), les échanges internationaux de jeunes (16 millions d'euros), l’information des jeunes (6 millions d'euros) ou encore le soutien aux métiers de l’animation (1,4 million d'euros).


Enfin, alors que les débats n’ont pas encore commencé sur le Programme 163, on s’intéressera aux propositions du  Mouvement Associatif qui demande notamment le renforcement du FDVA par le reversement intégral de l’ancienne réserve parlementaire et le fléchage des fonds des comptes inactifs des associations logés à la Caisse des Dépôts sur le FDVA.  Avec la fin des contrats aidés, la faible utilisation des Parcours Emploi Compétences (PEC), le Mouvement associatif demande également la création d’un nouveau dispositif d’emplois d’utilité citoyenne. Rien n’est joué puisque les débats ne font que commencer à l’Assemblée…





64 vues0 commentaire

Comentarios


note_de_veille©anacej.jpg
Un regard à 360° sur l'actualité des politiques en lien avec la participation des enfants et des jeunes

Contenu réservé

 

Vous devez être adhérent et connecté à votre espace membre pour accéder aux notes de veille en ligne synthétisant les dernières avancées sur les principaux thèmes d’actualité des politiques jeunesse et des collectivités territoriales.

bottom of page