Prix Anacej, découvrez les projets des grandes villes !

Mis à jour : 4 juin 2019

J-5 avant l'Assemblée générale de l'Anacej, durant laquelle se tiendra la remise des Prix Anacej des jeunes citoyens. Découvrez comment les grandes villes opèrent en matière d'écologie, de prévention, de solidarité et d'accès à la culture.


Stop aux incivilités dans le tram !

Pour sensibiliser les jeunes mulhousiens aux actes d’incivilités commis dans le tram, La commission « Prévention » (4 filles / 4 garçons) du Conseil des Ados de Mulhouse a réalisé une vidéo en collaboration avec l'agence de communication Carbone Café.

A partir de saynètes écrites et de mises en scène, une vidéo a été réalisée pour dénoncer les incivilités observées dans le tram. L’objectif est de sensibiliser les jeunes (et adultes) et de montrer les répercussions de ces actes pour les habitants, la ville et la compagnie de transport Soléa. Lutter contre l’incivilité c’est aussi améliorer le vivre-ensemble sur Mulhouse.

La vidéo sera prochainement diffusée dans les établissements scolaires, les collèges notamment, les salles de cinéma (lors des bandes annonces) et utilisée comme support aux actions de prévention menées par Soléa.


Les jeunes ont eu un rôle tout le long de l’année sur ce projet. Rencontres avec des professionnels, écriture et mise en scène des saynètes, rencontre du prestataire, tournage (le 24 octobre 2018). Cela a été une satisfaction pour la compagnie de transport Soléa, le clip a été diffusé dans 9 collèges mulhousiens et dans les cinémas lors des bandes annonces.



Cette action a permis de changer leurs regards et comportements vis à vis des incivilités. En effet, des jeunes de la commission n'avaient pas conscience que certaines de leurs attitudes étaient considérées comme des incivilités. c'est une fierté pour les jeunes d'avoir tourner dans un clip vidéo et d'avoir pu faire participer leurs parents, grands-parents, frère/soeurs, amis.... À cette occasion ils ont été valorisé auprès de leurs pairs par le travail réalisé.


Jeu de société : Les p’tis éco-Lorrains

Les 21 enfants de la commission « Nature » du Conseil Municipal des Enfants de Metz ont souhaité sensibiliser leurs camarades de classe mais aussi leurs proches à la nécessité de bien connaître son environnement pour bien le protéger.



Le CME de Metz a réalisé un jeu « Les p’tis éco-Lorrains ». Ce jeu existe en 2 versions, une version « jeu de table » et une version « géante » (bâche). C’est un jeu qui a pour but de sensibiliser à la nécessité de bien connaître son environnement pour bien le protéger.

Les jeunes sont à l’origine du projet, ils ont travaillé pendant de nombreuses séances sur la faune et la flore de Lorraine. Ils ont eux-mêmes dessiné les illustrations. Ils ont testé le jeu plusieurs fois pour rendre le jeu harmonieux et ludique.


Le jeu est beaucoup utilisé et par beaucoup de personnes différentes (temps scolaire et périscolaire, maisons de retraites, événements). Cette reconnaissance montre que l’objectif de sensibilisation a été atteint. Aujourd'hui ils sont incollables sur la faune, la flore en Lorraine et les éco- gestes. Ils ont découvert le plaisir de partager des connaissances avec leurs camarades et leurs proches.


Le Conseil de Jeunes s’invite à l’hôpital Intercommunal de Créteil

Les conseillers jeunes du CDJ de Créteil ont proposé des animations et du divertissement durant le temps d’hospitalisation pour les personnes hospitalisées à Créteil.

Ce projet s'articule autour de 2 grands objectifs : Dans un premier temps, rencontrer des acteurs hospitaliers afin de se familiariser avec le monde hospitalier et les faire connaître.

Ensuite, programmer des temps d’animations dans les services « Pédiatrie », « Chirurgie pédiatrique », et « Soins de Suite et de Réadaptation ». Au mois de juillet 2017, les jeunes sont partis à la rencontre des personnes hospitalisées afin de les interroger sur leurs besoins et leurs envies en termes de divertissement et d’animation. Grâce aux résultats de cette enquête et au regard de leurs compétences, ils ont mis tout en œuvre pour organiser avec soin les différentes activités individuelles ou collectives qu’ils leur ont proposé (création, lecture, musique, jeux de société...).


L’idée est venu d'une conseillère jeune. Les jeunes se sont pleinement impliqués à chaque étape des animations (choix des activités en fonction de leurs compétences – planification – création et/ou achat des outils – réalisation). Lors des animations, tous les conseillers étaient en action.

Création du carnet de bord, participation à la diffusion du carnet dans leur établissement et à l’hôpital.


Les 6000 carnets réalisés dans ce cadre ont été diffusés largement sur la ville pour faire connaitre davantage l’hôpital et toutes ses offres de service, communiquer sur cette initiative et ainsi donner l’envie de s’investir à son tour.


Le projet a permis aux jeunes de s’approprier un milieu et découvrir un milieu qui leur était inconnu pour certains. L’engagement qu’ils avaient pris envers les personnes hospitalisées a été respecté et leur a fait prendre conscience de l’importance que cela pouvait avoir. Ils ont dû faire preuve de sérieux, de curiosité, de responsabilité, d’imagination et d’adaptation.

Le Prix Nancy Jeunes

Le Conseil Nancéien de la Jeunesse a décidé d’encourager les initiatives des jeunes Nancéiens pour les aider à concrétiser et donner une impulsion à leurs actions et projets.


Ainsi, « Prix Nancy Jeunes » permet de soutenir les projets des 12-25 ans, montés par leurs propres moyens ou avec le soutien d’une association ou de leur établissement scolaire, en versant une bourse financière destinée à la réalisation concrète des projets. L’aide peut intervenir dès le stade de l’ébauche ou en cours de développement. « Prix Nancy Jeunes » dispose d’un budget global d’un montant de 20 000 €. Cependant chaque bourse versée n’excède pas la somme de 3 000 €.


Les membres du Conseil ont géré la partie règlement, communication, création d'un court métrage afin de promouvoir le dispositif, ils font une première sélection des dossiers pour l’envoyer à un jury final.


L'impact a été positif car les jeunes étant récompensés ont pu concrétiser leur projet ou obtenir une crédibilité au vu des autres collectivités, car le Conseil Nancéien de la Jeunesse et la Mairie de Nancy ont soutenu leurs projets. En terme de travail et suivi de dossiers, ils se sont rendus compte de l'importance de la constance. A force de lire des projets, pour certains cela à été une source d'information en terme d'idée.


La jeunesse lilloise permettent la démocratisation de la culture : Escape Game et Jeu de pistes

Une dizaine de jeunes de la commission « Culture » du Conseil lillois de la jeunesse ont participé aux projets culturels, afin d'informer les moins de 30 ans de la réouverture d’un des espaces du musée, “Le Département des plans reliefs”.



Le Conseil Lillois de la Jeunesse a été sollicité à 2 reprises par leurs partenaires pour mener une action favorisant l’accessibilité culturelle pour les jeunes 16-30 ans. Le premier partenaires était le Palais des Beaux Arts de Lille, une soirée « spéciale jeunes » a été organisée par le CLJ au sein du Palais des Beaux-Arts. Le CLJ a créé un jeu de pistes sur la thématique de « retour vers le futur ». Les participants étaient plongés dans le passé à la recherche des plans reliefs volés par les Prussiens. Pour cela ils devaient s’intéresser aux œuvres et personnages historiques (joués par les membres du CLJ). Le deuxième partenaire était les organisateurs du festival « Series Mania ». Le CLJ a créé un Escape Game sur le thème de la série « la Casa de Papel ». Les membres du CLJ avait pris en otage les participants qui devaient s’enfuir en 30 minutes. L’énigme finale portant sur le festival pour le promouvoir.


Les jeunes ont été sollicités et ne sont donc pas à l’origine des projets mais ils ont conçu les actions de A à Z en trouvant des idées et recherchant des énigmes. Ils ont conçu les décors et ont du jouer un jeu d’acteur lors des actions.

Plus de 250 jeunes ont participé au jeu de pistes au Palais des Beaux Arts. Entre 90 et 100 ont participé à l’Escape Game. Les projets ont réussi à donner de la visibilité aux partenaires. Un point à améliorer est le lien avec les centres sociaux qui, malgré les sollicitations du CLJ, n’ont pas fait de retour. Les jeunes se sont pleinement investis sur ces projets, à la fois sur la préparation mais aussi sur la réalisation le jour J. Ce projet leur a permis de prendre confiance en eux et de découvrir de l’intérieur les structures partenaires.


D'autres projets candidats des Prx Anacej seront à découvrir sur anacej.fr avant le 7 juin, restez connecté.

À PROPOS

RECHERCHER

SUIVEZ-NOUS

Conception Maël Bourguignon

Mentions légales © 2019 Anacej