Prix Anacej, la participation des jeunes au sein des régions !

J-2 avant la remise des Prix Anacej, découvrez les candidatures de la catégorie "Conseils régionaux" et rendez-vous vendredi 7 juin pour l'annonce des résultats.


Citoyens du Monde, les jeunes découvrent la vie citoyenne

De décembre 2017 à octobre 2018, 15 conseillers jeunes de Saint-Pierre-et-Miquelon, ainsi que 10 d’Issy-les-Moulineaux ont développé un projet réfléchir à la citoyenneté en Outre-mer et en Métropole.

Les jeunes de St Pierre et d'Issy en plein atelier commun

Citoyens du Monde est un projet qui a pour objectif de redynamiser de façon moderne le sens la citoyenneté auprès des jeunes. Dans l’avenir, cette citoyenneté va prendre un sens participatif. Saint-Pierre-et-Miquelon, territoire très investi dans les élections avec une moyenne de 70 % de participants veut en être le fer de lance.

Le projet s’inscrit dans la continuité des projets citoyens développés actuellement dans l’éducation nationale par le Parcours Citoyen, et dans les collectivités françaises par les conseils de jeunes.

Citoyens du Monde se constitue en un projet global unissant à la fois une formation à la citoyenneté et à l’engagement pour les jeunes, des rencontres avec la métropole, la création de la première Fête de la Fraternité qui relate notamment leurs engagements et à la fois un documentaire qui témoigne de tout ce parcours.

Les jeunes ont décidé des actions qu’ils souhaitaient voir réaliser durant leur première année de mandat. Dans la phase de réalisation des différentes actions, les jeunes ont été co-constructeurs des actions. La plus grande implication a été lors de la fête de la fraternité durant laquelle beaucoup d’élus sont montés sur scènes, ont chanté, ont lu ...

Un documentaire lié au projet a été réalisé par Anne Dorr, il a été diffusé sur la chaîne local de France Télévision, mais également à la Halle des Epinettes ainsi qu’à l’espace Icare de la ville d’Issy-les-Moulineaux dans le cadre de la nuit du cinéma. A Saint-Pierre-et-Miquelon on peut estimer à 250 le nombre de personnes mobilisées sur les actions des CTJ (très prometteur étant donné la taille du territoire).

Le projet a permis aux jeunes de se rencontrer, d’améliorer leur estime et la confiance en eux-mêmes. Les jeunes ont découvert l’engagement nécessaire à la création de projets, ils ont acquis une nouvelle expérience. Les jeunes ont pu découvrir ce qu’était la vie citoyenne.


Ci-dessous, un extrait du documentaire retraçant la démarche "Fraternité : sur les pistes en outre-mer »


La construction d’un Conseil Régional des Jeunes pour et avec les jeunes

Dans la perspective de créer une relation de confiance, la Région Occitanie en concertation avec les jeunes du territoire ont pensé à la construction d'un Conseil Régional des Jeunes.

La grande démarche de concertation a été l'élément fondamental de la création du Conseil Régional de Jeunes. Ce nouveau dispositif est composé de 158 membres à parité issus des 1200 candidatures reçues par la Région. Il s'adresse aux jeunesses de l'Occitanie de 15 à 29 ans dans leur diversité pour un mandat de deux ans. La Région a le souci de lui donner le caractère le plus représentatif possible, tant dans les parcours que les territoires.

Afin de créer l’instance de concertation la plus adaptée possible aux attentes des Jeunesses de l’Occitanie, la Région s’est donnée le temps nécessaire à une concertation de terrain qui a duré plus de 5 mois avec les jeunes. Rencontrer des jeunes constituait le défi le plus difficile à relever et le plus important. La Région a fait le choix d’aller à la rencontre des jeunes en organisant 14 visites de terrain avec le souci d’avoir le panel le plus représentatif des Jeunesses de l’Occitanie.

Cette première année de fonctionnement du CRJ a été marquée par des temps forts permettant un apprentissage de la citoyenneté active

Qu’ils aient été associés à la démarche de concertation ou qu’ils soient aujourd’hui membres du Conseil Régional des Jeunes, les jeunes ont pu mesurer l’implication de la collectivité régionale à construire une politique jeunesses pour et avec les jeunes.


Chantier régional de Ghisoni - Refaire vivre nos sentiers

Le chantier régional de Ghisoni « Refaire vivre nos sentiers » avait pour but de recréer un sentier historique qui reliait 2 villages jadis, c'était une route commerciale sur laquelle se trouvait un pont génois du 16ème siècle. En 2018, avec l'usure du temps, ce pont était recouvert de ronces, et le sentier était impraticable. Le but de ce chantier fut donc de revaloriser le patrimoine et de permettre aux familles de réemprunter ce sentier qui était utilisé par nos ancêtres.

8 jeunes du comité Parolla di a Ghjuvenyù ont été pleinement acteurs du projet car ils ont débroussaillé, élagué, réalisé des marches et retracé le sentier. Cette action a renforcé le sentiment d'appartenance des jeunes à la nature, et à leur patrimoine. Le bilan est très positif puis-qu’aujourd’hui des personnes réempruntent ce sentier qui était totalement abandonné. Au niveau de la visibilité l'action a fait un carton sur les réseaux sociaux et a ému la population. Les jeunes qui ont participé à ce projet ont renforcé les liens qui les unissaient, ils ont pu se réapproprier leur propre patrimoine, leur propre environnement pour faire une belle action pour l'intérêt général.


Découvrez la vidéo du projet

Parmi ces 3 actions, laquelle sera lauréate ? Réponse le vendredi 7 juin à Nantes à l'occasion de l'Assemblée générale de l'Anacej.


À PROPOS

RECHERCHER

SUIVEZ-NOUS

Conception Maël Bourguignon

Mentions légales © 2019 Anacej