Prix Anacej, les Moyennes Communes en action !

Mis à jour : 4 juin 2019

Plus qu'une semaine à patienter avant la remise des Prix Anacej, pendant ce temps, découvrez une partie des candidatures de la catégorie "moyennes communes". L'une d'entre elles recevra sa récompense le 7 juin à Nantes.


Les jeunes élus du Lamentin disent stop au harcèlement !

Afin d'encourager les enfants à se confier lorsqu’ils sont victimes ou témoins de harcèlement, et par la suite contribuer à réduire la violence physique et verbale à l’école, les conseillers de la "Commission prévention" du CCJ du Lamentin, ont imaginé et écrit deux saynètes : une sur le harcèlement physique et l’autre sur le harcèlement moral. Les jeunes ont présenté et défendu leur projet auprès de la caisse des écoles de la ville, en vue d’obtenir leur adhésion et un partenariat pour sa réalisation lors des temps de loisirs des grandes vacances. Les jeunes ont travaillé avec un metteur en scène pour la réalisation et l’écriture des saynètes. Lors de la fête finale de l’accueil de loisirs, les jeunes se sont produits devant leurs parents.

Le projet a été médiatisé sur l’île de la Martinique, ce qui démontre le succès du projet. De plus, l’action a été pérennisée puisque c’est la thématique retenue pour les temps périscolaires de cette année scolaire.


Les jeunes ont « sacrifié » une bonne partie de leurs vacances pour ce projet pour se mettre à la disposition des plus jeunes. En étant les principaux acteurs pour la réussite du projet, ils en sont sortis grandis, plus matures, fiers, satisfaits du travail accompli ainsi que de la contribution apportée à la société sur ce phénomène qui ne cesse de croître.

Projet Violence , les jeunes conseillers de Livry-Gargan

En 2018, les jeunes conseillers de Livry-Gragan ont souhaité aborder la thématique des violences au sein des écoles. Ils ont donc proposé au Maire d’élaborer un projet contre cette violence qu’ils constatent régulièrement. Cela s’est concrétisé par le tournage d’un court-métrage décliné en 4 scènes thématiques : La violence isole, La violence n’est pas un jeu, Les adultes laissent faire, La violence ne règle aucun problème.

Le court-métrage a été diffusé pendant deux jours au cinéma Yves Montand de Livry-Gargan, dans 47 classes de CM1 et CM2, soit 1188 enfants ont visionné le film. Après chaque visionnage, deux jeunes élus ont engagé le dialogue avec le jeune public et les instituteurs ou toutes les thématiques du film ont été reprises. Dans l'ensemble, les réactions ont été plutôt positives, une clé USB a été remise au mois de septembre 2018 à tous les directeurs des écoles, afin de s'en servir en tant que support pédagogique.


Au fil du temps, avec les groupes de travail, chaque enfant a pu s' exprimé. Les adultes étaient très à l’écoute des enfants, un climat de confiance s'est installé. Le projet a demandé beaucoup de rigueur et d'implication, enfants et adultes ont su affronter leur peur face à la caméra. A travers ce projet, les jeunes élus ont pu découvrir plusieurs domaines : le théâtre, la photographie, la réalisation d'un court-métrage et les prises de vues.


Découvrez ou (re)découvrez le court-métrage intitulé "Violence" du CMJC de Livry-Gargan

Match d’improvisation Théâtrale sur les Droits des Enfants avec CMJ de Poissy

Comment faire connaître et comprendre aux jeunes leurs droits ? En novembre 2018, les jeunes élus du Conseil municipal junior de Poissy ont participer à la création de thèmes autour du CIDE, en passant par la découverte des droits des enfants, afin de préparer le match d’improvisation.

Pour ce faire, ils ont rencontré des associations théâtrales et ont pu découvrir ce qu’était un match d’improvisation.


Les élus du CMJ ont participé suivant 3 étapes : - La rédaction des thèmes : ils ont conçu un thème par droit des enfants - Les ateliers : 3 ateliers sur 3 quartiers différents : apprentissage des règles et l’esprit d’un match d’improvisation, rencontre avec les comédiens adolescents et les adultes des associations - Le match : ceux qui le souhaitaient pouvait improviser devant le public présent. Match en 3 étapes : les jeunes / les adultes / jeunes et adultes.


Le CMJ espérait 100 personnes pour le public, ils n’en n’ont eu que 43. Cependant le projet a permis à plusieurs jeunes de découvrir leurs droits et d’apprendre à s’exprimer devant un public. Les jeunes se sentent plus à l’aise pour les prises de parole et certains jeunes se sont inscrits aux ateliers d’improvisation de l’association de la Sille.


Le Festival de la jeunesse « TEENS’ DAY 2018 » de Miramas

Les jeunes élus du Cmj de Miramas ont crée un évènement intitulé "Teens' Day 2008", le 22 Septembre 2008 dans un site emblématique de la ville, "le Domaine Cabasse". L'objectif principal de ce festival pensé pour les jeunes de 14 à 18 ans est de créer un événement autour de 4 axes : le sport, la culture, la citoyenneté et le numérique. Les jeunes ont travaillé pendant 9 mois avec l’aide de partenaires et de prestataires pour organiser ce festival.

Le projet est venu de la volonté des jeunes d'avoir un festival bien à eux et qui leur ressemble. La dizaine de jeunes élus ont été présents depuis la conception du projet jusqu'à sa finalisation. Une partie de la communication a été faite par les jeunes, (teaser et distribution de flyers).

Plus de 400 jeunes ont participé à cette première édition, plus d’une trentaine de stand. Le bilan est très positif, il permettra aux jeunes conseillers de se lancer potentiellement dans une 2ème édition. Cet évènement à permis aux jeunes de prendre connaissance de toutes les étapes afférentes, de travail en collaboration avec les services de la ville mobilisés dans cette aventure (service technique, événementiel, communication, Police Municipale...), prendre des décisions, justifier et argumenter leurs choix, établir un bilan et prendre en compte les points à améliorer dans l'organisation de la 2ème édition.


Le CME de Villeneuve-Saint-Georges fait son show

Les conseillers de la commission « Sport-Culture et Loisirs » du Conseil Municipal des Enfants de Villeneuve-Saint-Georges ont souhaité faire découvrir des expressions artistiques en lien avec les demandes et attentes des jeunes pour le Café-Concert.

Les jeunes élus ont mené des réflexions sur les pratiques artistiques qui pourraient être mises en avant lors du Café-Concert CME de la commune. La démarche a été longue pour laisser le temps aux jeunes de se préparer et de découvrir les pratiques artistiques qu’ils souhaitaient montrer durant le show. Il y a eu plusieurs ateliers de découverte des pratiques. Le 10 mars 2018 le show a eu lieu et les conseillers ont pu faire leur représentation.


Les jeunes ont participé au projet du début à la fin, ils ont réalisé toutes les étapes nécessaires à la création du spectacle, que ce soit la programmation et l’organisation de la journée, le travail pour apprendre les pratiques artistiques qu’ils allaient pratiquer durant le show ou encore le travail en lien avec le service communication pour annoncer l’évènement.


Succès, 482 personnes étaient présentes dans le public Les spectateurs ont été ravis du spectacle et étonné que tout ait été organisé par des enfants. Les familles ont répondu présentes et ont même relayé l’info afin de valoriser le travail des conseillers et de faire salle comble. Les conseillers étaient satisfaits de leur spectacle malgré plusieurs remarques qu’ils ont formulées lors du bilan.

Ce projet a permis aux jeunes de réaliser leur propre action dans sa globalité: conception, mise en œuvre, participation et évaluation. Il a également permis à certains de prendre confiance en eux, dans la proposition d'idées mais aussi dans la prise de paroles en public. Les jeunes ont pu prendre conscience de la charge de travail à effectuer en amont lors de la programmation d'un spectacle et découvrir le milieu artistique.


Parmi ces 5 candidatures, l'une d'entre elles sera récompensée le 7 juin 2019 à Nantes, lors de l'Assemblée générale de l'Anacej, avant cela, d'autres candidatures sont à découvrir.


À PROPOS

RECHERCHER

SUIVEZ-NOUS

Conception Maël Bourguignon

Mentions légales © 2019 Anacej