Quand les jeunes élus de Nanterre rencontrent les forces de l'ordre

Mis à jour : juin 3

Sélectionné dans la catégorie "Grandes Villes", nous vous proposons de découvrir le projet du Conseil municipal des jeunes de Nanterre. Ils ont souhaité rencontrer les forces de l'ordre pour réfléchir à des solutions quant aux difficultés de communication entre les jeunes et la police.

Lors de la préparation du 1er conseil municipal des jeunes, de nombreux échanges ont porté sur les difficultés rencontrées dans les échanges entre les jeunes et la police dans les quartiers de Nanterre (5 quartiers en QPV).

Les jeunes tout en étant conscients du rôle de protection de la police, estiment

qu’il y a souvent des problèmes de communication et que les tensions sont fortes sur les différents quartiers dont ils sont issus.


Un projet d’organisation des rencontres entre la police et les jeunes a été soumis au vote des jeunes élus. C’est la commission "aménagement et cadre de vie" qui a travaillé pour préciser les contours de ce projet. Les 5 membres de la commission se sont réunis plusieurs fois pour réfléchir et débattre des différentes pistes d’actions afin de présenter un projet finalisé. Ils ont été initiés à la méthodologie de projet par le coordinateur en charge du CMJ.


Dans le but d'améliorer les relations entre les jeunes et les forces de sécurité, de modifier les comportements réciproques entres les jeunes et les policiers, et de lutter contre les préjugés réciproques, plusieurs actions ont été réalisées. Rencontre dans les locaux du commissariat entre les jeunes élus et le commissaire de police de Nanterre, demi-journée en immersion au commissariat avec la police scientifique et technique pour tous les membres du Conseil Municipal des jeunes (22 jeunes), puis un débat sous forme de tables rondes, afin de favoriser la discussion et la convivialité tout en évitant le face à face.


Trois thématiques ont été abordées :

  • La communication au quotidien

  • La violence des arrestations et des contrôles

  • Les préjugés

Ces rencontres ont été l’occasion d’échanges parfois vifs mais constructifs, appréciés aussi bien par les élus, les représentants de la police que par les jeunes.


Au vu de ce bilan positif, les jeunes du CMJ, en séance plénière en juin 2019, ont voté le renouvellement de cette action pour 2020 avec la volonté de permettre à d’autres jeunes de participer à ces rencontres et de créer ainsi un réseau de jeunes pouvant échanger avec leurs amis sur la compréhension qu’ils peuvent avoir du fonctionnement de la police afin de lutter contre les préjugés.


Le choix s’est porté sur le quartier du Chemin de l’Ile, quartier en QPV sur lequel les tensions entre

les jeunes et la police sont parfois vives. Le projet portera donc sur le renouvellement des différents temps de rencontres élargis aux jeunes des Espaces jeunesse et des associations partenaires du quartier (clubs de prévention, centre social, associations d’aide à la scolarité..) sous le « parrainage » des élus de la commission aménagement et cadre de vie du CMJ à savoir :

  • Une immersion au commissariat (choisir un thème avec les jeunes du quartier)

  • Le renouvellement du débat en prenant en compte les problématiques spécifiques au quartier (préparé en amont par la commission aménagement du CMJ, l’antenne jeunesse et les associations). Le débat pourra être suivi d’une émission de radio Agora qui restituera les échanges des tables rondes.

Les jeunes élus de Nanterre souhaitent clôturer ces différents temps d’échanges par une action plus festive. Pour cette action, les jeunes pourraient proposer des ateliers dans lesquels ils pourraient, avec la police, prendre le temps de partager et de mieux se connaitre dans d'autres contextes, sportif et festif.


5 autres projets de la catégorie "Grandes villes" sont à découvrir ici. Rendez-vous à partir du 10 juin pour découvrir le palmarès complet des Prix Anacej.


#PrixAnacej #Jeunes #Police

50 vues

À PROPOS

RECHERCHER

SUIVEZ-NOUS

Conception Maël Bourguignon

Mentions légales © 2019 Anacej