top of page

Nos jeunes conseillers auditionnés par le Sénat

Dernière mise à jour : 10 mai 2022

Vivement préoccupé par les taux d'abstention atteints lors des élections de 2021, plus particulièrement de la part des jeunes, et de manière générale par la crise de confiance qui éloigne des institutions nombre de citoyens, le Sénat a créé en décembre 2021 une Mission d’information sur le thème « Comment redynamiser la culture citoyenne ? »


Cette mission s'intéresse particulièrement à l'éducation des futurs citoyens, notamment dans le cadre scolaire, et plus généralement à toutes les initiatives qui peuvent susciter l'intérêt des jeunes à la vie démocratique. Stéphane Piednoir, président de la mission, explique « Les conseils de jeunes ont vite attiré notre attention, car ils peuvent constituer une bonne initiation à l'exercice concret de la citoyenneté. Ils peuvent aussi permettre à des jeunes de s'initier au fonctionnement des institutions et leur donner envie de s'engager - en politique ou dans des associations. »


Le 23 mars, ont été entendus Aya Himer, ancienne membre du Conseil des jeunes de Mulhouse et maintenant conseillère municipale déléguée au suivi des conseils d'enfants, d'adolescents et de jeunes et à la Vie étudiante, Lylien Hubin, membre du conseil départemental des jeunes de l'Allier, Maxime Keshmiri, membre du Conseil villeurbannais de la jeunesse et Adjara Ouedraogo, membre du Conseil parisien de la Jeunesse. (Cf : Compte rendu)


Le 29 mars, une audition a été consacrée aux jeunes ultramarins avec Zion Dupin de Majoubert, maire Junior de Fort-de-France du 16 mai 2018 au 2 février 2022, ancienne membre du Conseil municipal des jeunes Foyalais (Martinique), Ayad Ben Mbaraka, ancien membre du Conseil municipal des jeunes de Mamoudzou (Mayotte), Solène Luron, ancienne membre du Conseil communal des jeunes du Lamentin (Martinique), Anthony Tortillard, membre du Conseil des Jeunes Dionysiens (Saint-Denis de La Réunion)et Aurélie Médéa, élue déléguée à la jeunesse à Saint-Denis de La Réunion. (Cf : Compte rendu)


Le rapport, assorti de recommandations, devrait être rendu public au début du mois de juin 2022.


La parole de l’Anacej et de son réseau sur la participation des jeunes est particulièrement sollicitée dans cette période électorale, notamment dans les médias avec notre Observatoire du vote. (Voir article du 25 mars 2021).

コメント


note_de_veille©anacej.jpg
Un regard à 360° sur l'actualité des politiques en lien avec la participation des enfants et des jeunes

Contenu réservé

 

Vous devez être adhérent et connecté à votre espace membre pour accéder aux notes de veille en ligne synthétisant les dernières avancées sur les principaux thèmes d’actualité des politiques jeunesse et des collectivités territoriales.

bottom of page