Prix Anacej, les petites communes en action !

Avant de connaître, dans quelques mois, les lauréats de la 10e édition des Prix Anacej, nous vous proposons de découvrir les nominés de cette année. Dans la catégorie "Petites communes", une multiplicité de projets de qualité ont été étudiés et 5 d'entre eux ont été sélectionnés. On vous raconte.


Le skate-park de Saint-André, près de 5 ans de projet.

Depuis 2010, les jeunes rider (skate-board, roller, trottinette) utilisaient les équipements urbains de Saint-André-lez-Lille (59) publics pour pratiquer la glisse. Cela entraînait nuisances sonores, détériorations progressives et irritabilité des habitants. L’image des jeunes était alors négativement impactée, à tort…


Madelon, conseillère jeune de Saint-André-lez-Lille, et membre actuelle du Comité jeunes de l’Anacej, avait rassemblé, durant l’année 2015, 116 signatures de jeunes et d’adultes pour demander la construction d’un skate-park à Saint-André. C’est à cette date qu’elle a intégré le Conseil des jeunes de Saint-André-lez-Lille pour porter son projet.


Dès lors, le CDJ a commencé à travailler sur le projet (étude de site, faisabilité, recherche de coût, enquête sur la vision des jeunes d’un skate-park à Saint-André, visite de sites voisins, constitution d’un dossier, échanges avec l’élu à la jeunesse).


En mai 2018, Madame le Maire relance les membres du CDJ et une présentation est refaite suite à un travail complémentaire sur le projet. le budget municipal est voté durant l’année 2019, 150 000 € seront alloués à la réalisation du skate-park. Les jeunes ont travaillé avec le concepteur et ont rassemblé des pratiquants (jeunes et adultes) pour élaborer les plans du skate-park. L’équipement sportif a été inauguré en novembre 2019, et son emplacement situé entre le collège public, la piscine, le gymnase et le stade de football, permet alors d’être à proximité des centres d’intérêts et d’activités des jeunes andrésiens.

En lire plus sur La Voix du Nord !


A Voisins-le-Bretonneux, la sécurité avant tout

9 adolescents du Conseil municipal des Jeunes de Voisins-le-Bretonneux (78), faisant partie de la commission "Cadre de vie", avaient pour souhait de sécuriser les abords des écoles. Des affiches ont été installées dans toutes les écoles élémentaires de la ville afin que les enfants se familiarisent avec les différentes signalétiques proposées. L'objectif était alors d’organiser une concertation avec tous les enfants de primaire scolarisés sur la ville.


Les conseillers jeunes ont par la suite informé la population quant à la signalisation lauréate après l'élection, dans leur émission de radio disponible sur le site de la ville. Ce sont alors les personnages ARTHUR et ZOÉ qui ont remporté le plus de voix ! Les signalisations ont par la suite été installées aux abords des écoles.



L’installation des signalétiques ARTHUR et ZOÉ a eu un impact positif. Dans un premier temps sur les jeunes du CMJ qui ont pu prendre la pleine mesure de leur rôle et ainsi mieux comprendre la démocratie par la concertation avec les écoles primaires. Puis, lors des vœux adressés à la population, les jeunes conseillers ont eu des retours des habitants qui leur ont dit que les signalétiques les poussaient à ralentir et à identifier les écoles de la ville !


Un parcours d’orientation fixe à Mignaloux-Beauvoir

Âgés de 9 à 13 ans, les 12 membres du Conseil Communal Jeunes de Mignaloux-Beauvoir (86) ont souhaité mettre en place une activité sportive de plein air, accessible au plus grand nombre, y compris les personnes à mobilité réduite.

Cela s’est traduit par un parcours d’orientation fixe, qu’avait proposé Thomas, l’un des membres, lorsqu’il s’est présenté au CCJ.


Tous se sont impliqués dans la réalisation de ce projet : des rencontres avec les partenaires jusqu’à l’installation des balises en coopération avec le service technique de la ville. Une cinquantaine de personne étaient même présentes lors de l’inauguration. Le parcours est désormais utilisé par les accueils de loisirs et les écoles de la commune. Le club de Poitiers s’y déplace même pour ses entraînements !


L’objectif est désormais de parler du projet auprès de l’EHPAD de la commune pour que résidents puissent l’utiliser.


Sport et solidarité à Tignieu-Jameyzieu

Mêler sport et solidarité, voici ce que souhaitaient les 23 enfants et jeunes du CMEJ de Tignieu-Jameyzieu (38) qui se sont investis dans le projet. Par le biais des Olympiades, le but était ainsi de rassembler la population locale autour d’un jeu ludique afin que les différentes familles de la commune puissent se rencontrer, tout en misant sur la dimension intergénérationnelle... La dimension solidaire, quant à elle, fut transversale avec le don des fonds collectés à une association qu’ils avaient eux-mêmes choisi.

Ainsi, c’est autour de 8 activités, nécessitant adresse, équilibre, vitesse, force, orientation, coordination, endurance et enfin coopération, qu’ont pu s’affronter les différentes équipes.



Victime de son succès, les Olympiades ont même réuni 12 équipes de 6 personnes au lieu des 6 initialement prévues.

Du l’imagination jusqu’à l’organisation concrète de la journée, allant du choix des ateliers jusqu’à la définition des consignes et la gestion du matériels nécessaires... les membres du CMEJ ont rondement mené un projet ayant pour vocation de réunir une centaine de personnes. Tous les participants sont désormais dans l’attente d’une prochaine édition !


La Coopérative jeunesse de services, par et pour les jeunes !

Pour s’initier à l'entrepreneuriat et au fonctionnement d’une entreprise coopérative, 12 à 15 jeunes de 16 à 18 ans accompagnés de 2 animateurs, ont créé et développé une coopérative jeunesse de services à Morières-les-Avignon (84). Cette structure permet aux jeunes d’être autonomes. En effet, ils sont responsables de son orientation tout autant que de son fonctionnement.

Par l’expérimentation concrète de la gestion d’une entreprise coopérative, les jeunes se responsabilisent et développent rigueur, autonomie et esprit d’initiative. Issus d’environnement sociaux et culturels variés, de filières différentes, ils apprennent à travailler, à prendre des décisions toutes et tous ensemble. Grâce à cette aventure, ils ont également développé des compétences en marketing, en gestion, en comptabilité, en ressources humaines...


La création de la coopérative jeunesse de services a ainsi changé le regard des jeunes sur plusieurs points, notamment leur regard sur le monde du travail et de l’entreprise ! Pour en savoir plus, découvrez le témoignage des jeunes ayant créé la coopérative.


Lequel de ces projet sera primé dans le cadre de la 10e édition des Prix Anacej des jeunes citoyens ? Le lauréat sera dévoilé au mois de juin, en attendant nous vous présenterons les nominés des autres catégories dans de prochains article...


#PrixAnacej #Securite #Participation #SkatePark #ComitéJeunes #ComJ #Sport #Solidarité #CoopérativeJeunesse #Intergénérationnel

À PROPOS

RECHERCHER

SUIVEZ-NOUS

Conception Maël Bourguignon

Mentions légales © 2019 Anacej